La Liberté

Les nouveaux visages du label écolo

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
(legende)«Je ne cache pas qui je suis, avec mes qualités et mes faiblesses, mes doutes parfois», assume Mirjam Ballmer, qui avoue aimer «négocier et trouver des compromis pour faire avancer des projets». © Charly Rappo
(legende)«Je ne cache pas qui je suis, avec mes qualités et mes faiblesses, mes doutes parfois», assume Mirjam Ballmer, qui avoue aimer «négocier et trouver des compromis pour faire avancer des projets». © Charly Rappo
Partager cet article sur:
09.03.2021

Qui sont ces Verts qui ont décroché des sièges dans les communes fribourgeoises? Cinq nouvelles têtes propulsées dimanche dans des exécutifs communaux évoquent leurs valeurs, leur parcours, leurs convictions

Patrick Chuard

FRIBOURG: Mirjam Ballmer

Y a-t-il un secret dans le succès éclair de Mirjam Ballmer? L’écologiste de 38 ans était la coqueluche de son parti à Bâle, à tel point que tout le monde voyait cette députée élue à 24 ans succéder un jour au conseiller d’Etat Guy Morin. Venue vivre à Fribourg avec son compagnon en 2016, elle entre au Grand Conseil en 2018, copréside le parti cantonal et s’asseoit du premier coup, dimanche, dans le fauteuil de l’exécutif de la capitale. Troisième mieux élue de la ville. Qui dit mieux?

Mirjam Ballmer, c’est un talent pour être à la bonne place au bon moment. Mais surtout une façon d’être. «Je ne cache pas qui je suis, avec mes qualités et mes faiblesses, mes doutes parfois. J’essaie d’être sincère et de ne pas jouer un rôle, d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00