La Liberté

La pisciculture pourra redémarrer

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Inaugurée en 2016, la pisciculture à 2 millions de francs n’a jamais fonctionné. © Vincent Murith-archives
Inaugurée en 2016, la pisciculture à 2 millions de francs n’a jamais fonctionné. © Vincent Murith-archives
Partager cet article sur:
22.10.2021

Le Conseil d’Etat change d’avis et propose une remise en fonction des installations à Estavayer-le-Lac

Patrick Chuard

Estavayer » Deux ans après avoir décidé de sous-traiter l’alevinage des poissons du lac de Neuchâtel à la pisciculture intercantonale de Colombier (NE), le Conseil d’Etat fribourgeois se ravise. Il propose un redémarrage des installations staviacoises, a appris La Liberté. Dans sa réponse à la motion populaire déposée par un collectif de citoyens en février 2020, l’exécutif cantonal propose de dire oui à une remise en fonction de la maternité à poissons. Si le Grand Conseil l’accepte lors de la session du mois prochain, un projet de décret pourra être présenté «dans le courant de l’année prochaine», précise le message.

La députation broyarde ne cache pas sa satisfaction devant une «victoire du bon sens», comme l’appelle le député Eric Collomb (centre, Lully). «Cette décision est réaliste et surtout très politique, car le Conseil d’Etat a compris que la majorité des députés sont en faveur d’une reprise des activités. C’est dommage d’avoir perdu trois ans et dépensé autant d’é

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00