La Liberté

La mission de rajeunir la Bourgeoisie

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A 39 ans, le chef du Service des affaires bourgeoisiales gère pas moins de six fondations. © Charly Rappo
A 39 ans, le chef du Service des affaires bourgeoisiales gère pas moins de six fondations. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
23.07.2021

Gestionnaire du patrimoine des bourgeois depuis deux ans, Philippe Berset veut en changer l’image

Patrick Chuard

Fribourg » Philippe Berset nous reçoit à la salle Vicarino. Un salon à l’ancienne, dans la somptueuse Maison de la Bourgeoisie de Fribourg, à la rue des Alpes. Ce décor vieux de cinq cents ans rappelle que l’origine de la Bourgeoisie remonte à la fondation de la ville des Zaehringen. En d’autres temps, le maître des lieux eût porté la collerette et le pourpoint brodé.

A 39 ans, le chef du Service des affaires bourgeoisiales gère pas moins de six fondations, des dizaines de bâtiments, des domaines agricoles, forestiers et viticole. Une richesse qui n’avait jamais été estimée jusqu’à présent. «Nous faisons en ce moment un inventaire très poussé des biens de la Bourgeoisie en raison des nouvelles règles comptables des communes mais aussi d’une nécessité de gestion cohérent

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00