La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’élevage intensif divise les socialistes

Le PS fribourgeois laisse la liberté de vote à ses membres sur l’initiative contre l’élevage intensif.

Avis partagés sur l'initiative contre l'élevage intensif à gauche. Keystone © KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI
Avis partagés sur l'initiative contre l'élevage intensif à gauche. Keystone © KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI
Publié le 01.07.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Mot d’ordre » Il a beaucoup été question de poules et de cochons, mercredi soir à Bulle, lors de l’assemblée des membres du Parti socialiste fribourgeois. L’initiative demandant de supprimer l’élevage intensif, soumise au peuple suisse le 25 septembre prochain a en effet divisé les participants. Au final, la conseillère nationale Ursula Schneider Schüttel, qui a présenté le projet et plaidé pour son acceptation, a été désavouée. Le non l’a emporté par 12 voix contre 11 et 14 abstentions.

Face à ce résultat, il a été décidé de laisser la liberté de vote. Sa collègue Valérie Piller Carrard a notamment critiqué une initiative «trop extrême». Pour le député Grégoire Kubski, elle n’est pas «sociale». A cet ar

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11