La Liberté

«J’ai dû scruter les offres d’emploi»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Kirthana Wickramasingam: «Il peut y avoir des divergences de vues mais l’important est de pouvoir en discuter franchement pour trouver une solution commune.» © Charly Rappo
Kirthana Wickramasingam: «Il peut y avoir des divergences de vues mais l’important est de pouvoir en discuter franchement pour trouver une solution commune.» © Charly Rappo
Partager cet article sur:
13.12.2020

Kirthana Wickramasingam termine une année présidentielle marquée par la pandémie

Magalie Goumaz

En prenant la présidence du Grand Conseil pour l’année 2020, la socialiste bulloise Kirthana Wickramasingam imaginait sillonner le canton, comme ses prédécesseurs, à la rencontre de la population. Outre le travail parlementaire, la fonction suppose en effet une participation à de multiples événements. Mais rien de tout ça cette année. Celle qui rejoindra bientôt les rangs des députés revient sur une année qu’elle n’oubliera pas de sitôt.

Encore une session, qui débute mardi pour quatre jours, et vous transmettrez le flambeau à Sylvie Bonvin-Sansonnens. Etes-vous soulagée?

Kirthana Wickramasingam: (long silence)… Oui. L’année a été intense et je ne suis pas fâchée de transmettre le flambeau. Ces derniers mois, j’ai été constamment t

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00