La Liberté

Il voulait faire peur au chauffeur

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
25.01.2021

Justice » «Connu pour son caractère très impulsif» selon le Ministère public fribourgeois, un septuagénaire glânois fâché contre un habitant de la région a été condamné à un mois de jours-amende avec sursis et une amende ferme de 300 francs pour injures, menaces et violation du Code de la route.

En juillet dernier à Rue, voyant arriver son adversaire au volant d’un car scolaire, le septuagénaire avait donné un coup de volant pour l’effrayer. Une semaine plus tard, il avait vivement injurié le même conducteur, qui a déposé plainte.

Lors de son audition, le septuagénaire a reconnu le coup de volant et l’écart qui avaient obligé le car scolaire à ralentir. Il a ajouté spontanément, avec une rude franchise: «Si j’avais été au volant d’un camion, il y a longtemps que je t’aurais percuté». Une précision que personne ne lui demandait, et qui a eu son petit effet sur la sanction du Ministère public.

Antoine Rüf

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00