La Liberté

Gilberte Schär: pour les femmes, contre les quotas

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour Gilberte Schär, dans le district du Lac, «il n’y a pas tellement le problème du Röstigraben». © Alain Wicht
Pour Gilberte Schär, dans le district du Lac, «il n’y a pas tellement le problème du Röstigraben». © Alain Wicht
Partager cet article sur:
22.10.2021

Gilberte Schär a de l’expérience et des compétences en gestion du territoire. Objectif: un siège pour l’UDC

Nicolas Maradan et Chantal Rouleau

Elections » Députée UDC au Grand Conseil, la Lacoise Gilberte Schär, directrice d’agence immobilière âgée de 61 ans, revendique pour son parti un siège au Conseil d’Etat, dont il est absent depuis 25 ans.

Vous faites face à une mission difficile: porter la voix des femmes tout en représentant le parti qui leur laisse le moins de place…

Gilberte Schär: J’ai été présidente de l’UDC fribourgeoise, le parti m’a donc laissé la place pour y accéder. L’UDC n’a aucune réticence à mettre des femmes sur le devant de la scène politique. D’expérience, je sais qu’il est parfois plus difficile de convaincre les femmes. Souvent, elles sont un peu trop modestes et ne voient pas leurs compétences. Il faut davantage les mettre en confiance, ce que nous av

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00