La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Eviter que les usagers de l'espace urbain ne se marchent sur les pieds

Entre les différentes mobilités douces, le partage de l’espace urbain est parfois ardu

Les conflits entre piétons et trottinettistes font particulièrement réagir. © Aldo Ellena - archives
Les conflits entre piétons et trottinettistes font particulièrement réagir. © Aldo Ellena - archives

Nicole Rüttimann

Publié le 10.08.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Fribourg » Cyclistes, piétons ou trottinettistes, ils sont de plus en plus nombreux à se partager l’espace urbain, avec parfois quelques accrocs à la clef. La ville de Neuchâtel lance une campagne pour une meilleure cohabitation entre les mobilités sur les chemins partagés, vient-elle d’annoncer. Qu’en est-il à Fribourg?

La cité des Zaehringen a précédé Neuchâtel, explique Antoine Bussard, chef du secteur mobilité à la ville de Fribourg. Elle a mis sur pied l’automne dernier une campagne «route = respect» avec affiches, communiqués, vidéos, et actions sur le terrain avec l’appui entre autres de la police, de Pro Vélo et des TPF. S’il n’est pas prévu de la répéter sous cette forme cet automne, une communication a lieu à chaque rentrée, et la police locale est

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11