La Liberté

Elections jadis chahutées à Romont

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le bourg de Romont, ici en 1938, a connu des épisodes politiques mouvementés. © Bibliothèque cantonale et universitaire Fribourg. Fonds Aéroport de Lausanne-Blécherette
Le bourg de Romont, ici en 1938, a connu des épisodes politiques mouvementés. © Bibliothèque cantonale et universitaire Fribourg. Fonds Aéroport de Lausanne-Blécherette
Partager cet article sur:
04.03.2021

Le chef-lieu de la Glâne a été le théâtre de courses au Conseil communal agitées dans le passé

Charles Grandjean

Histoire » «La syndicature depuis toujours au PDC. C’est la coutume!» titre La Liberté. On est en 1989. Michel Schmoutz s’apprête à quitter le siège de syndic de Romont après douze ans d’exercice. Son prédécesseur, Gérard Clerc, a même légué son nom à une avenue du chef-lieu glânois. Quant aux successeurs, ils appartiendront tous à ce même parti.

A la veille d’échéances de tous les dangers pour le PDC – son troisième siège, vacant, vacille depuis l’éviction du syndic fin février 2020 –, La Liberté s’est plongée dans les archives de la ville de Romont et de la presse. Il s’avère que les scrutins ont parfois été houleux, avant que le parti historiquement dominant ne monopolise la syndicature dès 1947.

Scrutin annul

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00