La Liberté

Pèlerinages à l’arrêt en Terre sainte

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
12.12.2020

Pilier vital de l’économie palestinienne, le tourisme culturel et religieux est au point mort

Kassam Maadi, Terre Sainte Magazine

Tourisme » Président de l’association des opérateurs du tourisme en Palestine, Tony Khashram explique les conséquences de l’arrêt imposé depuis mars par la fermeture des frontières du fait de la pandémie de Covid-19. La communauté chrétienne est très affectée.

Quelles sont les conséquences du Covid-19 pour le tourisme en Terre sainte?

Tony Khashram: A la fin du mois d’août, les pertes du tourisme en Palestine ont dépassé les 320 millions de dollars. Cet argent, ce sont les salaires de tous les acteurs du tourisme. Dans notre réseau, le plus grand rassemblement d’entreprises privées de tourisme, toutes les réservations ont été annulées. Cela veut dire que tous les fournisseurs de services, les hôtels, les transports, les commerces, les restaurants, les guides

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00