La Liberté

Warhol, Banksy, ou le marketing à l’œuvre

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
18.06.2021

Thierry Raboud

«Vous pourriez nous prendre en photo devant l’affiche? Et devant les œuvres, c’est possible aussi?» Aucun problème, répond l’affable surveillant transformé en perche à selfie. C’est d’ailleurs fait pour, aurait-il pu ajouter à l’attention de ce couple de touristes alémaniques.

A Montreux, en lieu et place des pointures jazz ou pop, c’est une star du pop art qui remplit l’Auditorium Stravinski jusqu’au 29 août. Andy Warhol y décline ses «identités» en sérigraphies de Monroe et Mao, en boîtes de soupe Campbell et en pochettes de disques. L’événement devrait attirer 20 000 personnes, nous assure Pietro Folena, président de l’association italienne MetaMorfosi, qui produit cette exposition. Véritable proposition muséale ou pur mercantilisme culturel?

© Keystone

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00