La Liberté

Le cœlacanthe de Teysachaux étudié

Publié le 05.10.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Paléontologie » Une étude se penche sur l’unique cœlacanthe jurassique de Suisse.

Découvert au XIXe siècle à Teysachaux, le premier cœlacanthe jurassique de Suisse vient seulement d’être étudié. Ces recherches menées dans le cadre d’une thèse de doctorat effectuée au Muséum d'histoire naturelle de Genève ont permis de déterminer une nouvelle espèce de cet étrange poisson: le Libys aux belles écailles.

Cette étude publiée dans le Swiss Journal of Paleontology apporte de nouvelles connaissances sur l’histoire de ces animaux, indiquait dernièrement le Muséum d'histoire naturelle de Genève. Les fossiles de cœlacanthes sont rares, en particulier en Suisse où seules quelques espèces sont connues aux Grisons et du Tessin.

En 1870, un chercheur de fossiles de Châtel-Saint-Denis a vendu au Musée d’histoire naturelle de Berne des fossiles découverts à Teysachaux, un sommet situé près du Moléson. Parmi ces fossiles datés du jurassique inférieur, soit âgés d’environ 180 millions d’années, se trouve le squelette d’un cœlacanthe.

Ce fossile de cœlacanthe est resté dans la collection bernoise pendant 150 ans jusqu’à ce que le doctorant Christophe Ferrante l’étudie en collaboration avec Lionel Cavin, spécialiste du Muséum de Genève, et Ursula Menkveld-Gfeller du Muséum de Berne. Ils ont découvert que ce fossile correspond à une nouvelle espèce nommée Libys callolepis, ce qui signifie le «Libys aux belles écailles».

Les cœlacanthes sont des poissons dont seules deux espèces vivent encore dans l’ouest de l’océan Indien et en Indonésie. Leur particularité réside dans leur anatomie puisqu’ils sont pourvus de nageoires construites comme des pattes. Beaucoup de cœlacanthes évoluent très lentement, ce qui leur a valu le surnom de fossiles vivants.

Le fossile étudié est aujourd’hui visible dans l’exposition Nager, marcher, voler - L’évolution des vertébrés du Musée d’histoire naturelle de Berne. L’étude fait partie d’un projet plus global portant sur l’histoire évolutive des cœlacanthes du Fonds national suisse de la recherche scientifique. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11