La Liberté

Le Bokashi, petit mais costaud

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dans le Bokashi, il est possible de mettre des éléments que l'on ne jette pas dans les compostes traditionnels. © Camille Debard
Dans le Bokashi, il est possible de mettre des éléments que l'on ne jette pas dans les compostes traditionnels. © Camille Debard
Partager cet article sur:
26.08.2021

Le compact compost absorbe les déchets d’un ménage en produisant un minimum d’odeurs

Aude-May Lepasteur

Tendance » Un compost sur un balcon ou dans une cuisine, mais sans les vers qui font la célébrité du lombricompost? C’est le Bokashi, dans lequel vous pourrez jeter vos déchets verts, mais également vos restes de nourriture. Ce bac venu du Japon a piqué la curiosité du journaliste Antonin Padovani, qui lui consacre un petit guide aux Editions du Rouergue.

Tout d’abord, un Bokashi, ça fonctionne comment?

Antonin Padovani: Au quotidien, vous pouvez mettre vos biodéchets dans ce bac hermétique, qui a une contenance entre dix et quinze litres. Il faut bien les tasser, puis rajouter une poudre avant de refermer. Cette poudre, c’est un cocktail de micro-organismes efficaces, parmi lesquels des levures, des bactéries, des champignons. Ils permettent de rapidement dégrader la matière organiqu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00