La Liberté

Conduire par la pensée

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Conduire un véhicule par la pensée: possible dans une certaine mesure coiffé d’une capuche d’électrodes et en mode virtuel, mais pas encore dans la réalité. Touann Gatouillat Vergos/Unsplash
Conduire un véhicule par la pensée: possible dans une certaine mesure coiffé d’une capuche d’électrodes et en mode virtuel, mais pas encore dans la réalité. Touann Gatouillat Vergos/Unsplash
Partager cet article sur:
18.12.2020

Dans cette course virtuelle, «chaque clignement des yeux risque d’altérer le signal»

Felicitas Erzinger

Innovations » Chercheuse en neurosciences à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich-EPFZ, Rea Lehner étudie les interfaces cerveau/ordinateur et les possibilités de commander des appareils à distance par la force de la pensée, en se basant sur l’activité électrique du cerveau. Cette année, elle a participé avec une équipe au Cybathlon, une compétition dans laquelle des personnes handicapées physiques s’affrontent à l’aide de moyens technologiques modernes. Catégorie: course virtuelle.

Pendant le Cybathlon, le pilote doit contrôler le véhicule d’un jeu vidéo à travers tout un parcours uniquement par la pensée. Comment est-ce possible?

Rea Lehner: Nous répartissons jusqu’à 64 électrodes sur la tête de notre pilote. Chacune es

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00