La Liberté

«Une fascination pour cet animal imposant»

Lara Baeriswyl souhaite publier un livre avec ses photos. © Chiara Brülisauer
Lara Baeriswyl souhaite publier un livre avec ses photos. © Chiara Brülisauer
Publié le 27.06.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Parle-moi de ton taf!

Apprentie graphiste de 23 ans, Lara Baeriswyl est également photographe équestre indépendante depuis 2013.

«Ma passion pour les chevaux est née durant l’enfance lorsque avec ma sœur, nous nous rendions dans une ferme voisine de la maison de ma grand-mère pour voir un vieux cheval. J’y ai pris mes premières photos avec un appareil argentique. A l’âge de huit ans, j’ai commencé l’équitation à Guin, et je n’ai jamais arrêté. J’ai réalisé mon rêve en février dernier: acquérir mon propre cheval.

Ma passion de la photographie est née en 2013, en découvrant le travail d’autres photographes. Cela m’a donné envie d’acheter un bon appareil. J’ai acquis les bases techniques en autodidacte et grâce au coaching d’une photographe en 2016. J’ai également suivi un cours durant mon année préparatoire à l’Eikon, après une maturité gymnasiale et avant le début de ma formation de graphiste.

Faire des photos artistiques de chevaux est devenu une évidence. C’est ma façon d’exprimer ma créativité. Quand je photographie, je suis dans mon élément. Le plus important dans ce type de travail est la lumière, qui doit être douce. Les prises avec un ciel nuageux, ou alors au lever ou au coucher du soleil, procurent une ambiance de sérénité.

Je propose des shootings à des propriétaires de chevaux avec leur compagnon, le plus souvent dans leur écurie. Même si répondre aux souhaits de la clientèle est important, je préfère prendre des photos naturelles, dans une rivière par exemple, qui évoquent le moment présent, en laissant de la liberté au cheval. Je ressens alors à la fois une fascination pour cet animal imposant et une satisfaction de savoir que je crée de l’art et que j’offre un souvenir qui restera au propriétaire.

Après une première exposition dans un cabinet vétérinaire, j’ai pour projets de participer à des ateliers de photographie, de publier un livre avec mes œuvres et de travailler un jour comme photographe à temps partiel.» Chiara Bovigny

Instagram: @larabaeriswylequine

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Logements pour étudiants

    Apartis, fondation à but non lucratif, met à disposition des appartements et des studios pour les étudiants en ville de Fribourg
  • Un salon de coiffure, mais pas que

    Coup de cœur » Elisa Reynaud, 24 ans, vient d’ouvrir son salon de coiffure La Beauteria, spécialisé dans la transformation capillaire et la pose...
  • Pas d’ennui autour d’un puzzle

    C’est tendance!Il fait trop chaud, on reste à l’ombre, au frais, dedans. On sort un puzzle?Alors que les journées d’été se ressemblent, qu’il fait chaud à ne...
  • BeReal: l'intrusion ?

    L’article en ligne – Application » Depuis quelques mois, l’application BeReal promettant l’échange de moments authentiques entre amis prend de l’ampleur auprès...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11