La Liberté

Mozart et Bach en repérage sur les réseaux

Internet est un outil formidable pour les musiciens. © Amédée Hirt
Internet est un outil formidable pour les musiciens. © Amédée Hirt
Partager cet article sur:
11.10.2021

Article en ligne » Les créateurs de contenus musicaux sur YouTube font beaucoup pour dépoussiérer l’image de la musique classique. Petit florilège de quelques chaînes à regarder. 

Amédée Hirt

La musique dite classique souffre de son image élitiste et poussiéreuse. Pourtant c’est un monde vraiment accessible à tout le monde, surtout aujourd’hui grâce à la magie d’internet. YouTube regorge de ressources pour partir à la découverte de ce magnifique univers. Alors au lieu de s’endormir le cerveau face à une vidéo de quelqu’un qui cuit de la viande de poulet en la tapant (sic !), autant profiter de ce qu’internet a de mieux à nous offrir. 

Imaginez cette situation : votre crush vous invite à l’accompagner à une représentation de l’opéra « Lohengrin » de Richard Wagner. Il est clair que trois heures et demie d’allemand chanté, ce n’est pas ce qu’il y a de plus attirant. Mais bon, la personne que vous allez accompagner l’est. Alors autant en tirer le meilleur. C’est là que la chaîne YouTube L'Opéra et ses Zouz entre en scène. Étudiante en chant lyrique, Mia, la créatrice, propose des résumés d’opéra dynamiques et attractifs d’une dizaine de minutes. C’est drôle, efficace et nous permet de nous rendre compte que certains librettistes d’opéra seraient sûrement des grands fans de télé-réalité aujourd’hui. 


Maintenant que vous connaissez l’histoire, vous pourrez au moins savoir ce que cherche à faire cette soprano aux cordes vocales d’acier qui hurle à la mort.

Ne nous arrêtons pas là. La chaîne de Clem Tyllou va vous permettre de comprendre les secrets de fabrications des grandes œuvres symphoniques. Ce jeune compositeur et corniste saura vous expliquer les mystères de l’harmonie, des intervalles diminués et des rythmes ternaires dans sa série « Musicam Scribere ». Vous serez ainsi bientôt capables de placer le terme « leitmotiv » dans une conversation. Sa chronique « Partoche » analyse les partitions des grandes œuvres des plus grands compositeurs, mais aussi de musiques de film. La série spéciale sur la bande originale de la saga cinématographique du Seigner des Anneaux vaut vraiment le déplacement. Il faut dire que le travail réalisé par Howard Shore est titanesque. Le compositeur a ainsi été récompensé par deux Oscars pour son travail dans la trilogie de Peter Jackson.
 

 

De son côté, Scherzando - la Musique Badine, effectue un travail magnifique pour démystifier la musique savante. Aux commandes de cette chaîne YouTube, Marguerite Pleintel est musicologue de formation. Passionnée par la musique médiévale et de la Renaissance, elle aime particulièrement tirer des parallèles entre la musique d’aujourd’hui et d’antan. Ainsi, comparer JUL aux troubadours, elle l’a fait. Sur sa chaîne on retrouve beaucoup d’histoire de la musique, des présentations de compositeurs et compositrices moins connus et surtout de la destruction massive de clichés sur la musique dite classique.
 

 

Si la langue de Shakespeare ne vous fait pas peur, allez faire un tour chez David Bennett Piano. Ce jeune pianiste anglais va vous montrer comment la musique classique laisse son empreinte dans tous les grands tubes de la musique actuelle, tout en vous permettant de découvrir les secrets de la théorie musicale. Ses analyses sont d’une excellente qualité et s’accompagnent d’exemples bien choisis qui permettent de voir les concepts expliqués dans la pratique. 
 

 

Après toute cette théorie, il est important de voir que la musique classique sur YouTube, ça n’est pas toujours très sérieux. Les deux violonistes du duo comique TwoSetViolin sont peut-être ceux qui maîtrisent le mieux les codes des réseaux sociaux. Présents sur TikTok, Instagram, YouTube et Facebook, ils développent les contenus classiques des créateurs de contenus humoristiques d’internet. Leurs challenges, tops, quizz et autres expériences sociales ont cependant tous la particularité d’avoir un rapport avec la musique classique. 

Et pour conclure, avant de vous laisser partir à l’opéra, prenez le temps de regarder ce qui arrive quand des musiciens ont des soirées trop arrosées. 


 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00