La Liberté

«Les chichas sont très populaires à Fribourg»

Özgur Top a voulu créer un endroit spacieux, lumineux et élégant. © Chiara Bovigny
Özgur Top a voulu créer un endroit spacieux, lumineux et élégant. © Chiara Bovigny

Chiara Bovigny

Publié le 16.01.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Coup de cœur » Özgur Top, 22 ans, a ouvert en août dernier un restaurant-bar-chicha à Granges-Paccot, après plusieurs expériences en restauration. Présentation de ce concept atypique.

Özgur Top est passionné de gastronomie, surtout kurde, depuis son enfance, grâce à sa maman cuisinière qui lui a transmis cette fibre. Il a ensuite fondé une entreprise de vente de poulet à l’Ecole de commerce de Fribourg, où son groupe a fait un bon chiffre d’affaires mais a reçu une mauvaise note au niveau du business plan. «Cette expérience m’a beaucoup fait réfléchir, notamment à mon avenir. En 2018, j’ai décidé d’arrêter mes études et d’aller travailler pour accumuler des connaissances et ouvrir un restaurant», explique Özgur.

«En 2018, j’ai décidé d’arrêter mes études et d’aller travailler»

Özgur Top

Durant trois ans, le jeune homme travaille au McDonald’s pour apprendre le métier de la restauration, tout en faisant des nettoyages et en parcourant des festivals avec un stand de poulet, aidé par son père. En 2019, il fait son école de recrues comme cuisinier et suit les cours de restaurateurs-cafetiers à Gastro Fribourg, où il réussit les examens, ce qui lui permet d’obtenir une patente pour son futur établissement. Après l’armée, grâce à son oncle, Özgur entre en contact avec son futur associé qui a repris le local d’un ancien restaurant-club, à Granges-Paccot, pour tout rénover. «On s’est parlé de nos buts en commun et le premier jour, voyant ma détermination, il m’a donné les clés du lieu en me disant d’en faire ce que je voulais.»

Les cogérants terminent ensemble les démarches et travaux durant un an et demi avant d’ouvrir leur restaurant-bar-chicha, BlackLounge, en août dernier. Un concept mixte avec un vrai potentiel à exploiter, selon le patron âgé de 22 ans. «Les chichas sont très populaires à Fribourg. Au niveau du design, on voulait casser cette tendance petit et sombre des bars à chicha, pour en faire un endroit spacieux, lumineux et élégant, avec restauration, bar et une ambiance club le week-end grâce à un ou une DJ.»

Si l’introduction du pass sanitaire en septembre a porté un coup à son entreprise, Özgur Top est néanmoins satisfait des débuts: «On a reçu beaucoup d’encouragements et la clientèle apprécie l’ambiance ainsi que le contact chaleureux qu’on lui réserve.» Désormais, le gérant souhaite faire prospérer son établissement et en ouvrir d’autres en Suisse.

Instagram: @blacklounge_

Facebook: Black Lounge

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00