La Liberté

Donner des ailes aux chanteurs

Gregory (à g.) et Filipe (à d.) ont plus d’un tour dans leur sac pour peaufiner des morceaux de musique. © Mazlum Kusne
Gregory (à g.) et Filipe (à d.) ont plus d’un tour dans leur sac pour peaufiner des morceaux de musique. © Mazlum Kusne
Partager cet article sur:
03.08.2021

Coup de cœur » Dans leur studio de production situé à Guin, Gregory Kropf et Filipe Costa accueillent des artistes avec lesquels ils collaborent.

Entrepreneurs, c’est au sein de leur studio baptisé 18 Lines Studio que Gregory Kropf et Filipe Costa, âgés de 25 et 30 ans, font usage de leurs connaissances en production. Leur aventure a commencé au sein du groupe de rap Elimelek: «On s’est connus grâce à la musique», déclare Filipe. Déjà à cette époque, l’idée de produire d’autres artistes leur était venue à l’esprit. Après avoir quitté le groupe, le duo s’est mis à travailler davantage en studio. L’histoire de 18 Lines Studio a démarré un peu toute seule, notamment grâce au bouche-à-oreille: «On a contacté nos anciens amis qui étaient dans la musique afin qu’ils viennent enregistrer chez nous. Assez rapidement, on s’est dit que ça pouvait devenir quelque chose de professionnel», affirme Gregory.

Le mot-clé de leur travail, c’est la collaboration. L’artiste doit s’impliquer dans le travail de production pour qu’il soit en phase avec le résultat final: «Il est vraiment important pour nous de mener à bout l’univers de l’artiste, on va toujours partir de son impulsion et de ses inspirations», annonce Gregory. Quant à leurs inspirations personnelles, tous deux affirment qu’elles sont plutôt modernes: «Il nous serait difficile de produire une chanson française traditionnelle», lance Gregory.

Alors que Filipe se charge du mixage et du mastering, Gregory s’occupe de l’enregistrement et de la production vocale ou instrumentale: «On a cherché à se spécialiser afin d’offrir le meilleur service aux artistes avec lesquels on travaille», explique Filipe. Afin de perfectionner leurs connaissances, le duo a eu recours à différents moyens: des formations en ligne, des vidéos sur YouTube ainsi que des conseils d’amis.

Il n’existe pas de journée type au studio. Chaque jour est différent et les projets se concrétisent au fil des semaines: «Le programme dépend des envies de l’artiste et de ce qu’on doit faire», se réjouit Filipe. Au niveau du processus, tout commence par l’enregistrement. Viennent ensuite la production musicale, le mixage et le mastering. Les sessions sont éparpillées sur plusieurs jours pour laisser le temps à l’artiste de voir les ajustements qu’il faut faire. Et puis, la magie de 18 Lines Studio opère. Christelle Stieger

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00