La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le (mauvais) goût des autres

La Maison du patrimoine installée dans la Villa Patumbah accueille Merveille ou horreur? interrogeant la notion de beauté en architecture

L’exposition reprend dans une muséographie pop des titres de la presse ou des commentaires de lecteurs sur le patrimoine bâti. © Noah Santer
L’exposition reprend dans une muséographie pop des titres de la presse ou des commentaires de lecteurs sur le patrimoine bâti. © Noah Santer

Tamara Bongard

Publié le 18.11.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Zurich » La galerie est un voyage réjouissant dans un fabuleux mélange d’atmosphères asiatiques. Un patchwork dont on ne peut s’empêcher d’admirer les détails, du sol au plafond. Des dragons gardent ainsi les piliers, des paysages japonisants de volutes d’or et de noir tapissent les murs, des saynètes animalières se déroulent au pied du dôme verrier d’où descendent des créatures fascinantes. Qui aurait pu imaginer cet Orient fantasmé en montant les escaliers au décor fait de ciels encadrés de colonnades antiques? Cette Villa Patumbah est décidément un joyau architectural, un bijou entouré d’un parc à l’anglaise dans le quartier zurichois de Seefeld.

Un bijou, vraiment? Il y a 50 ans, cette construction réalisée par les architectes Alfred Chiodera et Theophil Tschudy à la fi

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11