La Liberté

Toujours marinière et républicaine

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En grand, le petit port de Genova Nervi, puis de haut en bas, la Vieille-Ville de Gênes, le petit bourg de Bogliasco et la piazzetta de Portofino. © IA
En grand, le petit port de Genova Nervi, puis de haut en bas, la Vieille-Ville de Gênes, le petit bourg de Bogliasco et la piazzetta de Portofino. © IA
Toujours marinière et républicaine
Toujours marinière et républicaine
Toujours marinière et républicaine
Toujours marinière et républicaine
Toujours marinière et républicaine
Toujours marinière et républicaine
Toujours marinière et républicaine
Toujours marinière et républicaine
Partager cet article sur:
06.10.2021

Gênes est devenue un melting-pot fascinant. Quant aux villages environnants, ils valent le détour

Isolda Agazzi

Ligurie » Coincées entre les montagnes et la mer, Gênes et sa région ont toujours offert leurs habitants à la grande bleue, mais aujourd’hui les flux vont dans le sens inverse, et la capitale ligure est devenue un melting-pot fascinant. Balade dans la plus grande vieille ville d’Europe, après avoir arpenté les collines au-dessus de Camogli, San Fruttuoso et Portofino

«Maison de repos pour les gens de la mer», est-il écrit sur le fronton d’une demeure seigneuriale à la couleur jaune, sise à l’entrée de Camogli. Le petit bourg ligure a toujours entretenu une relation d’amour à mort avec la grande bleue: coincés sur une fine bande de terre entre les montagnes et la mer, comme toute la Ligurie, ses habitants n’avaient d’autre choix que de prendre la mer. Ce sont leurs épouses, les mogli, qui restaient à la maison, la casa, ce qui, dit-on, a donné son nom au village de pêcheurs. Des maisons hautes, aux typiques couleurs pastel et fenêtres en trompe-l’œil, où les chats sommeillent

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00