La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le Val Bregaglia, si loin, si beau

La vallée est connue pour être le berceau des artistes Giacometti. Et pour ses montagnes qui tombent

Le Val Bregaglia vu de Vicosoprano.
Le Val Bregaglia vu de Vicosoprano.
Au pied du village de Bondo, le déversoir de la Bondasca autour duquel d'immenses digues sont construites.
Au pied du village de Bondo, le déversoir de la Bondasca autour duquel d'immenses digues sont construites.
Le Cengalo qui domine Bondo.
Le Cengalo qui domine Bondo.
Une photo de Zoé Cornelius, à droite (Biennale Bregaglia 2022).
Une photo de Zoé Cornelius, à droite (Biennale Bregaglia 2022).
Une peinture d'Andriu Deplazes (Biennale Bregaglia 2022).
Une peinture d'Andriu Deplazes (Biennale Bregaglia 2022).

Textes et photos Aurélie Lebreau

Publié le 31.08.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Grisons » Pour les amoureux d’art, c’est un nom qui fait rêver. Stampa. C’est dans ce petit village du Val Bregaglia – vallée italophone et majoritairement protestante des Grisons, faut-il le préciser – que la constellation des artistes Giacometti a vu le jour et grandi. Le plus célèbre d’entre eux est assurément le sculpteur Alberto Giacometti (1901-1966), créateur des fameux bronzes d’hommes filiformes et très élancés. Son père, Giovanni (1868-1933), merveilleux peintre, y était né avant lui. Ainsi que le cousin de Giovanni, Augusto (1877-1947), lui aussi peintre. Et les frères cadets d’Alberto, Diego (1902-1985), sculpteur et designer, et Bruno (1907-2012), architecte. Sans oublier Cuno Amiet, parrain d’Alberto Giacometti et ami proche de son père Giovanni, qui a peint à Stampa. L’Italien Giovanni Seganti

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11