La Liberté

Les chrétiens de Syrie pris en étau

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
17.04.2021

En dix ans de guerre, la communauté chrétienne a diminué de moitié. Elle se dit persécutée et manipulée

Luc Balbont, cath.ch

Conflit syrien » Il y a encore trois ans, Mounir, chrétien grec-catholique, ne voulait pas quitter la Syrie. Il comptait s’y marier et y construire sa vie. A 35 ans, il avait des projets. Patron de son entreprise de taxi, il convoyait chaque semaine des «VIP» entre Beyrouth et Damas. Des allers et retours d’une centaine de kilomètres, qui lui rapportaient environ 120 dollars par voyage, plus d’un mois de salaire d’un fonctionnaire syrien. «Pourquoi irais-je à l’étranger, répétait-il, pour être exploité, méprisé et loin des miens?»

La révolte libanaise de 2019, les routes bloquées, la crise financière, la montée vertigineuse du prix de l’essence, ainsi que la prolifération du Covid en 2020, dans une Syrie dépourvue de structures hospitalières pour faire face au fléau, lui ont ét

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00