La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’héritage méconnu des Olmèques

Aux sources de la Méso-Amérique, la civilisation olmèque a légué des trésors d’art et de technique

Tête colossale No4 en basalte de plus de 1,80 mètre de haut (1200 à 900 avant J.-C.), site de San Lorenzo dans l’Etat de Veracruz. © Musée anthropologique de Xalapa/DR
Tête colossale No4 en basalte de plus de 1,80 mètre de haut (1200 à 900 avant J.-C.), site de San Lorenzo dans l’Etat de Veracruz. © Musée anthropologique de Xalapa/DR

Pascal Fleury

Publié le 07.01.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Archéologie » Tête casquée, lèvres épaisses, nez de boxeur et léger strabisme: les Olmèques, pour le commun des mortels, se résument à ces sculptures colossales de plusieurs tonnes, dont 17 exemplaires ont été retrouvés à ce jour sur la côte du golfe du Mexique. Leur civilisation ne se limite pourtant pas à ces impressionnants monolithes basaltiques. Aussi complexe que créative, elle a rayonné par ses arts, ses sciences et sa cosmogonie sur toute la Méso-Amérique durant mille ans avant notre ère, influençant ensuite durablement les autres cultures de la région, jusqu’aux Aztèques décimés par les conquistadors au XVIe siècle.

«Type éthiopien»

Comme souvent dans l’histoire de l’archéologie, la première tête colossale d’Olm&egr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00