La Liberté

Les manifestants menacés de mort

Publié le 17.11.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Iran » De nouvelles condamnations à mort ont été prononcées contre des «émeutiers».

La justice a annoncé hier trois nouvelles condamnations à mort à l’encontre de manifestants en Iran. Sept personnes ont été tuées en deux jours lors du mouvement de protestation contre la mort de Mahsa Amini, entré dans son troisième mois.

La nuit de mardi à mercredi a connu des scènes de violence dans plusieurs villes alors que les manifestants marquaient le troisième anniversaire de la répression meurtrière d’un autre mouvement, déclenché en 2019 par la hausse des prix du carburant.

Cinq personnes ont par ailleurs été tuées par balles par des assaillants à moto qui ont ouvert le feu hier sur des manifestants et des forces de l’ordre sur un marché de la ville d’Izeh, dans le sud-ouest de l’Iran, ont annoncé des responsables. Cette attaque, attribuée par les autorités à des «éléments terroristes», n’a pas été revendiquée.

Depuis le 16 septembre, la République islamique est secouée par une vague de manifestations après la mort de Mahsa Amini, une Kurde de 22 ans arrêtée pour infraction au code vestimentaire strict qui oblige les femmes à porter le voile islamique en public.

Les autorités qualifient la plupart des manifestants d’«émeutiers», instrumentalisés par des puissances étrangères. La justice a infligé hier la peine capitale à trois personnes inculpées pour leur implication dans les manifestations, a affirmé l’agence de l’Autorité judiciaire Mizan Online, portant à cinq le nombre de condamnations à mort depuis dimanche.

L’une de ces personnes a foncé sur des policiers avec sa voiture, tuant l’un d’eux, la deuxième a blessé un garde avec une arme blanche et la troisième a tenté de bloquer la circulation et «semer la terreur», selon les actes d’accusation. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Attentant sanglant contre une mosquée

    Pakistan » Une explosion dans une mosquée a fait au moins 61 morts et 150 blessés hier à Peshawar.Au moins 61 personnes ont été tuées et environ 150 blessées...
  • Blinken appelle au calme

    Proche-Orient » Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a pressé hier Israéliens et Palestiniens à agir urgemment pour restaurer le calme, sur fond...
  • Une prise russe contestée

    Ukraine » L’armée ukrainienne a affirmé hier avoir repoussé une attaque près du village de Blahodatne situé dans la région de Donestk, dans l’est. Alors que...
  • Sunak limoge un ministre

    Royaume-Uni » Le premier ministre britannique Rishi Sunak a limogé dimanche l’un de ses ministres, épinglé pour avoir omis de déclarer ses démêlés avec le...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11