La Liberté

La Syrie dit non à la Turquie

Publié le 21.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Retour des réfugiés » La Syrie a «rejeté» hier les déclarations du président turc Recep Tayyip Erdogan sur le retour d’un million de réfugiés syriens dans des «zones de sécurité» à la frontière entre les deux pays, selon l’agence de presse officielle SANA. La Turquie accueille près de 3,6 millions de réfugiés syriens et plusieurs partis de l’opposition turque appellent régulièrement à leur renvoi de force en Syrie, ce à quoi s’oppose M. Erdogan.
Début mai, M. Erdogan a annoncé préparer «le retour d’un million» de Syriens chez eux, sur la base du volontariat. Il souhaite poursuivre le financement, avec l’appui de l’aide internationale, de logements et d’infrastructures dans le nord-ouest de la Syrie, dernière zone rebelle échappant au pouvoir de Damas et où Ankara déploie ses troupes.
La Turquie est en faveur de ces «zones de sécurité» pour notamment éloigner les milices kurdes de sa frontière, pour y installer des Syriens réfugiés en Turquie et permettre à ceux fuyant le régime syrien d’y trouver refuge sans chercher à entrer sur le territoire turc.
«Les déclarations faites par le chef de l’Etat turc (…) révèlent les jeux agressifs de ce régime contre la Syrie», a communiqué le ministère syrien des Affaires étrangères. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00