La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’Ecosse affiche son agacement

Les mesures du nouveau Gouvernement britannique sont jugées aberrantes par Edimbourg

Gilles Labarthe, de retour d’édimbourg

Publié le 07.10.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Crise du gaz » «Venez signer la pétition contre la vie chère et l’exploitation des énergies fossiles!» Le temps est maussade et la pluie tombe à nouveau ce matin-là sur Princes Street, prestigieuse artère centrale d’Edimbourg. Il en faudrait bien plus pour décourager les militants pro-climat et les passants. «Indignation», «consternation», «aberration»: tels sont les mots qui reviennent le plus souvent face aux mesures prévues par le Gouvernement britannique pour contrer la crise du gaz, annoncées la semaine dernière par la nouvelle première ministre conservatrice du Royaume-Uni, Liz Truss.

Pourquoi une si forte hausse du prix des carburants – du simple au double, depuis le 1er avril? Elle risque de «faire basculer 7 millions de foyers dans la pauvreté et de faire augmenter de manière dramatique la spirale

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11