La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Facture énergétique: les fermetures en Italie

L’envol des factures énergétiques en Italie pousse des patrons étranglés à fermer boutique

Ariel F. Dumont, Rome

Publié le 01.09.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Energie » La Confédération générale de l’industrie italienne, Confindustria, tire la sonnette d’alarme et affirme qu’au moins 120 000 entreprises et 370 000 emplois risquent de disparaître avant la fin du premier semestre 2023. Les secteurs particulièrement énergivores comme les industries spécialisées dans l’acier et l’aluminium, le meuble, les fonderies, les verriers et les papeteries et enfin la chimie, seraient en première ligne.

370

mille emplois risquent de disparaître avant la fin du 1e semestre 2023

Une autre étude publiée par la Confédération générale des entreprises, des activités professionnelles et du travail autonome, Confcommercio, enfonce un peu plus le clou: certains secteurs sont nettement plus exposés à la crise, comme le commerce au détail

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11