La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«C’est le moment de négocier la paix»

La chute de Kherson est une opportunité pour mettre fin à la guerre, estime Yohann Michel

Thierry Jacolet

Publié le 16.11.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Ukraine » La débandade russe à Kherson a remis sur la table des négociations le dossier de la paix en Ukraine. Les pays du G20 réunis hier à Bali ont mis sous pression le grand absent, le président russe Vladimir Poutine, afin de faire cesser les combats. Le dirigeant ukrainien Volodymyr Zelensky a également appelé l’envahisseur à arrêter les frais. Si le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a jugé ces demandes «irréalistes», Kiev veut profiter d’une dynamique qui lui est favorable, estime Yohann Michel, analyste à l’International Institute for Strategic Studies, à Berlin.

Les demandes de négociations de paix ne sont-elles pas précipitées, vu la détermination de Vladimir Poutine à ne rien lâcher, surtout pas les quatre régions (ou oblasts) ukrainienne

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Feu vert aux chars pour l’Ukraine

    Le chancelier Olaf Scholz dit oui aux livraisons de Leopard à l’Ukraine. Joe Biden lui emboîte le pas
  • Attaque au couteau dans un train

    Allemagne » Un jeune homme a tué deux personnes et fait des blessés. Il a été arrêté. Au moins deux personnes ont été tuées et sept blessées dans une...
  • Pénurie de bœuf français

    France » La baisse du nombre de vaches élevées en France se traduit par une «pénurie» de viande de bœuf française, et une hausse des importations, a alerté...
  • Panne mondiale chez Microsoft

    Informatique » Le géant américain a annoncé hier avoir réparé une importante panne réseau. Microsoft a indiqué hier avoir restauré l’ensemble des services...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11