La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un fabricant espagnol produira la munition du char Guépard à la place de la Suisse

Le géant allemand Rheinmetall a peut-être trouvé la parade à l’interdiction helvétique de réexporter vers un pays en guerre de la munition fabriquée en Suisse

Pierre-André Sieber

Publié le 24.11.2022

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Partager cet article sur:

Armement » A cause de la guerre en Ukraine, la filière de l’armement tourne à plein régime, particulièrement dans le secteur des munitions. Le géant allemand Rheinmetall, dont le siège est à Düsseldorf (Allemagne), en sait quelque chose. Via sa filiale en Suisse Rheinmetall Air Defence, anciennement Oerlikon-Contraves à Altdorf et Zurich, l’armurier allemand a équipé de deux canons de 35 mm le char antiaérien Guépard livré par l’armée allemande en Ukraine qui ont besoin de cartouches suisses. Mais comme on le sait, Berne refuse de donner l’autorisation de réexporter vers un pays en guerre de la munition fabriquée en Suisse.

Du coup, le groupe allemand a peut-être trouvé la parade. Récemment, il s’est porté acquéreur de la société espagnole Expal via un contrat d’achat.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11