La Liberté

«Les dettes sont trop élevées»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
07.10.2021

L’économiste écossais Russell Napier s’alarme de la croissance des emprunts privés comme publics

Yves Genier

Macroéconomie » Les programmes de soutien à l’économie consentis par les gouvernements pendant la crise de la pandémie ont accru l’endettement public. Mais est-ce là le principal risque pour l’activité? Russell Napier, auteur critique et investisseur écossais, largement suivi par de nombreux milieux financiers, juge que le problème réside moins dans la dette publique que dans le grandissant endettement des entreprises et des particuliers. Entretien lors d’un passage récent en Suisse.

Il y a un an, vous écriviez que l’inflation atteindrait 4% aux Etats-Unis. Nous y sommes aujourd’hui. Comment avez-vous fait?

Russell Napier: La pandémie a créé une première dans l’Histoire: les banques ont accru leurs octrois de prêts pendant une récession alors qu’ordinairement elles r

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00