La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Dopé par l'horlogerie, le luxe résiste à la crise

 Tirée par le haut de gamme, l’horlogerie suisse se dirige vers une année record

Maude Bonvin

Publié le 05.12.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Industrie » Pour la première fois, le luxe détrône la pharma dans le classement des plus riches de Suisse. Selon le magazine Bilan, le copropriétaire de Chanel, Gérard Wertheimer, figure en tête des plus grosses fortunes du pays, devant les familles Hoffmann et Oeri qui contrôlent Roche. Les Wertheimer posséderaient entre 38 et 39 milliards de francs, soit 9 milliards de plus qu’il y a un an.

Face à un climat économique morose et incertain, le luxe reste une valeur refuge. Il profite, par ailleurs, toujours d’un effet de rattrapage, après les restrictions liées au Covid. En 2022, 95% des marques du secteur ont renoué avec la croissance. Selon le cabinet de conseil Bain & Company, le marché global du luxe devrait croître de 21% cette année pour atteindre 1400 milliards de francs de chiffre d’affaires. Les compagnies suisses totalisent 12,6

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11