La Liberté

Des dettes toujours plus élevées

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
09.04.2021

Le FMI cherche à mettre en place des instruments limitant le risque de nouvelles crises financières

Yves Genier

Pays émergents » «Il est inévitable que les dettes augmentent pour financer les mesures destinées à combattre la pandémie. Mais il est tout aussi important que ces dettes soient stabilisées.» Au sortir hier en fin d’après-midi de la réunion de printemps – tenue par vidéoconférence – du FMI et de la Banque mondiale, Thomas Jordan, président de la BNS, s’est félicité que les institutions de Bretton Woods soient parvenues à un accord pour augmenter l’aide aux pays les plus pauvres en prolongeant de six mois leur moratoire sur leurs dettes, en plus de l’octroi d’une nouvelle ligne de crédit de 650 milliards de dollars. Mais, a-t-il ajouté, «passé ces six mois, ces pays devront trouver d’autres solutions pour stabiliser leur dette».

La pandémie est loin d’être term

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00