La Liberté

Droit de réponse

Publié le 03.08.2021

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

En lien avec l’article paru le 12 juin 2021 à la page 16 de La Liberté et intitulé «Tolérance zéro face au harcèlement», l’ancien médecin directeur précise ce qui suit:

«Le 12 juin 2021, La Liberté a publié un article concernant des enquêtes administratives mises en œuvre au sein du Réseau fribourgeois de santé mentale (RFSM) de Marsens, qui présentent le médecin directeur comme un homme sexuellement harcelant. Cet article ne tient pas compte de la position du médecin directeur ou de ses déterminations quant à ces faits; les rapports d’investigations n’étaient pas aussi péremptoires, en témoigne l’usage du conditionnel dans les conclusions.

Les conclusions du rapport d’enquête administrative contredisent celles du rapport OHarc, dans le sens où il est spécifiquement indiqué que le harcèlement sexuel, le mobbing et le harcèlement psychologique ne peuvent être retenus à l’encontre du médecin directeur sur la base des 55 témoignages rattachés aux personnes interrogées ainsi que des documents collectés. Selon l’enquête, le médecin était en réalité apprécié par la plupart de ses collègues, de sorte que le climat de travail n’était pas «hostile» comme cela ressort de l’article contesté.» L
Ancien médecin directeur du secteur de la psychiatrie de la personne âgée du RFSM

»  La rédaction maintient sa version 
des faits

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11