La Liberté

Un manifeste pour la réouverture

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La mezzo-soprano fribourgeoise Sophie Marilley en tournage à Equilibre. Alain Wicht
La mezzo-soprano fribourgeoise Sophie Marilley en tournage à Equilibre. Alain Wicht
Partager cet article sur:
28.12.2020

Le Nouvel Opéra Fribourg tourne un film avec les artistes qui devaient jouer à Equilibre ces jours

Elisabeth Haas

Arts vivants » La première aurait dû avoir lieu en cette fin décembre. La mezzo-soprano fribourgeoise Sophie Marilley devait traverser deux rôles importants – une performance vocale et scénique – dans L’heure espagnole de Ravel et La voix humaine de Poulenc. Las, le Nouvel Opéra Fribourg a dû renoncer, la mort dans l’âme, à fêter la nouvelle année. Mais les artistes, eux, n’ont pas dit leur dernier mot. Au contraire, ils tiennent à manifester qu’ils continuent de travailler, même dans un théâtre vidé de son public. Ils cherchent du sens à ces longs mois de sécheresse, privés de musique et d’arts vivants.

Ils se réinventent donc, comme le veut déjà leur vocation: «Nous sommes très habitués à nous adapter», pose Béatrice Lachaussée, met

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00