La Liberté

«Un appel aux soldats du dancefloor»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un prix pour sa démo, un vinyle qui sort en juillet, et une webradio, Noria Lilt n'a pas peur d'explorer de nouvelles voies. © Alain Wicht
Un prix pour sa démo, un vinyle qui sort en juillet, et une webradio, Noria Lilt n'a pas peur d'explorer de nouvelles voies. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
02.04.2021

La Fribourgeoise Noria Lilt se joue des frontières musicales et remporte un Fondation Suisa Award.

Camille Besse

Musique » «Cette récompense m’offre une belle plateforme de visibilité», Noria Lilt (anciennement La Bohème) est ravie. Et pour cause, Fiona Rody à la ville a remporté un Fondation Suisa Awards. Ce prix lui a été remis dans le cadre de la Demotape Clinic, compétition récompensant les talents émergents de la scène musicale suisse (voir encadré). A Berne, où elle habite désormais, la Fribourgeoise revient sur son parcours. L’occasion de mieux cerner sa nouvelle identité. De la choriste aux DJ-sets berlinois, Noria Lilt s’affirme désormais à travers des compositions originales. La jeune femme (26 ans) s’affranchit des étiquettes de genre et poursuit sa mue vers de nouveaux horizons.

Vous étiez une DJ aux sets reconnus en tant que La Bohème. Vous vous appelez à présent Noria Lilt. Com

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00