La Liberté

Souvenir amoureux

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Souvenir amoureux
Souvenir amoureux
Partager cet article sur:
02.10.2021

Clélia Renucci » C’est un monde comme celui des années 2010. Seule différence: captés par une technique qui permet de les enregistrer pour qu’un tiers les revive, les souvenirs se vendent aux enchères. Pour que débute La fabrique des souvenirs, deuxième roman de Clélia Renucci, il suffit qu’un «mnémophile» actuel tombe amoureux d’une femme vue dans une représentation de Phèdre de Racine donnée sous l’Occupation.

Roman de la mémoire transmise, La fabrique des souvenirs est aussi une histoire d’amour impossible. En un long crescendo qui confine à la folie, la romancière trace la dérive d’un garçon amoureux d’une ombre, dont il découvre qu’elle est violoncelliste et mène l’enquête: le voilà «détective privé de la musique de chambre». L’écrivaine emmène son lectorat au théâtre et au concert. Outre la Comédie-Française, elle imagine la vie trépidante du milieu artistique new-yorkais à la veille de la première d’une comédie musicale sur Dalida. Une ambiance qui résonne avec celle

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00