La Liberté

Les voix de la migration

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les voix de la migration
Les voix de la migration
Partager cet article sur:
20.02.2021

Guillaume Poix » Avec Là d’où je viens a disparu, Guillaume Poix signe un roman choral prenant pour toile de fond la crise migratoire des années 2010. S’y développent les monologues intérieurs de personnages touchés de près ou de loin par la problématique de la migration. D’abord déconnectés, les récits s’enchevêtrent progressivement en un jeu d’échos à la fois complexe et captivant.

L’ouvrage donne voix – et c’est l’un de ses mérites – aux muets de notre actualité: un Salvadorien tentant de rejoindre les Etats-Unis avec sa famille, laissant seule sa mère dans un pays gangrené par la violence; une travailleuse clandestine renvoyée des Etats-Unis, devant confier son fils à une amie; une jeune Somalienne quittant sa mère et son pays pour l’Europe, qui subira au cours de son voyage torture et esclavage. L’envers du décor, cynique, est donné par un jeune Français militant contre l’immigration, au grand dam de ses parents. La thématique de l’éloignement, physique ou affectif, est

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00