La Liberté

Dans la peau d’Harper Lee

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Casey Cep est l'une des journalistes les plus réputées du prestigieux New Yorker. © Kathryn Schulz
Casey Cep est l'une des journalistes les plus réputées du prestigieux New Yorker. © Kathryn Schulz
Partager cet article sur:
31.07.2021

Casey Cep » Avec Les heures furieuses, Casey Cep imagine la genèse compliquée d’un livre inédit de la légendaire romancière américaine.

Cette femme-là demeure l’un des mystères les plus fascinants des lettres anglo-saxonnes. On pourrait même dire, preuves à l’appui, que Harper Lee (1928-2016) est un fantôme. Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, l’unique roman publié de son vivant, a reçu le Prix Pulitzer en 1962 et s’est vendu à 40 millions d’exemplaires. D’après un sondage effectué il y a quelques années, de nombreux lecteurs américains le considèrent comme le livre le plus important publié. Juste derrière la Bible! En dépit de ces courants favorables, Harper Lee s’est évertuée à disparaître de la vie publique, ignorant les appels de ses

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00