La Liberté

Patrimoine: tu veux ma photo?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le collectif_fact, par d’habiles tours de passe-passe, n’a gardé que le dernier étage de diverses constructions, posé à même la rue. © Collectif_fact, Genève/Collection du Fonds d’art contemporain de la ville de Genève (FMAC)
Le collectif_fact, par d’habiles tours de passe-passe, n’a gardé que le dernier étage de diverses constructions, posé à même la rue. © Collectif_fact, Genève/Collection du Fonds d’art contemporain de la ville de Genève (FMAC)
Partager cet article sur:
03.07.2020

Le Centre de la photo parcourt son histoire par le biais de ses «contributions au patrimoine genevois»

Samuel Schellenberg

Exposition » Pour un plan B, il a de beaux restes. Organisé en remplacement d’une exposition repoussée à des jours sans virus, l’accrochage Les Lois de l’improbabilité raconte une partie de l’histoire du Centre de la photographie de Genève (CPG). Sous-titrée Les contributions du CPG au patrimoine genevois, la proposition présente des œuvres issues des fonds d’art contemporain de la ville et du canton, dont les achats ont été influencés par une exposition préalable dans l’institution dédiée à la photographie. Car en tant que soutiens aux artistes plastiques établis à Genève, les deux fonds acquièrent régulièrement des œuvres passées par les musées ou espaces d’art locaux, voire participent à leur production.

Réalisées par vingt artistes, les photos exposées traitent en majorité d’urbanisme, «l’une des lignes fortes de notre programmation», explique Joerg Bader, directeur des lieux. Le thème est criant dans le gigantesque papier peint de Georg Aerni, alignement de différentes

suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00