La Liberté

Peninsula envoie furieusement le pâté (de zombies)

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
De l’action, du suspense et des zombies: Peninsula est un cocktail Molotov cinématographique. © Praesens
De l’action, du suspense et des zombies: Peninsula est un cocktail Molotov cinématographique. © Praesens
Peninsula envoie furieusement le pâté (de zombies)
Peninsula envoie furieusement le pâté (de zombies)
Partager cet article sur:
21.10.2020

Peninsula » Quatre ans après Dernier train pour Busan, la péninsule coréenne est toujours infestée de zombies… On l’aura compris, Peninsula propose une suite au désormais classique de Yeon Sang-ho. Le cinéaste élargit son univers et laisse tomber le huis clos de son premier opus pour une ville entière plongée dans l’apocalypse. Un groupe de soldats est envoyé dans ce no man’s land en ruine pour récupérer la précieuse cargaison d’un camion… Sur place ils seront forcément confrontés à des hordes de morts-vivants mais ils devront aussi lutter contre des survivants non contaminés. Ces derniers se révéleront encore bien plus dangereux que les zombies.

Peninsula n’est pas un simple film d’horreur. Les morts-vivants ne sont ici qu’un élément du décor qui complique en

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00