La Liberté

L’expression maîtrisée de la peur

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Même privés de longs dialogues, les comédiens n’en demeurent pas moins très convaincants. © Warner Bros.
Même privés de longs dialogues, les comédiens n’en demeurent pas moins très convaincants. © Warner Bros.
Partager cet article sur:
23.06.2021

Sans un bruit 2 » En 2018, l’acteur John Krasinski (aperçu dans la série The Office ou Promised Land de Gus Van Sant) réalisait son troisième long-métrage et surprenait avec un huis clos horrifique au concept diablement efficace. Recluse dans une maison isolée, une famille tentait de survivre, en silence, à une invasion d’extraterrestres particulièrement féroces et ultrasensibles au bruit. Le concept est toujours le même mais les survivants du premier opus s’aventurent cette fois à l’extérieur et découvrent que les bestioles ne sont pas l’unique menace dressée sur leur route. Seul à l’écriture, John Krasinski a bien compris que pour se renouveler et justifier cette suite, il convenait d’imaginer d’autres enjeux à ses personnages et les faire évoluer dans de nouveaux décors. Il les disperse mêm

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00