La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La plus belle chose que j’aie vue

«La plus belle chose que vous ayez jamais vue reste à découvrir. Tous les jours», par notre chroniqueuse Angélique Eggenschwiler. © Lib/Alain Wicht
«La plus belle chose que vous ayez jamais vue reste à découvrir. Tous les jours», par notre chroniqueuse Angélique Eggenschwiler. © Lib/Alain Wicht
Partager cet article sur:
Publié le 15.11.2021

Angélique Eggenschwiler

Le mot de la fin

Vous êtes déjà allé en Algarve? C’est quelque part dans le sud du Portugal, quelque part entre Lisbonne et le paradis, là où l’Atlantique vient s’écraser sur nos cartes postales en salant les cheveux des surfeurs sur des plages de sable fin. Des falaises escarpées qui plongent dans les entrailles de l’océan, sauvage, hostile, subjuguant.

En me promenant sur les côtes de Sagres, j’ai eu cette pensée, un peu présomptueuse peut-être, je me suis dit que c’était la plus belle chose que j’aie jamais vue.

Et puis j’ai réfléchi: c’était quand déjà la dernière fois que j’ai vu la plus belle chose que j’aie jamais vue? Il y a trois ans sur les pourtours du Grand Canyon? Deux jours plus tard à l’approche de Monument Valley? Ne me suis-je pas

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00