La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Dimorphos n’a qu’à bien se tenir

Grâce à la Nasa, le ciel ne devrait pas nous tomber sur la tête prochainement. En même temps, il n’était pas pressé… © Greg Rakozy/Unsplash
Grâce à la Nasa, le ciel ne devrait pas nous tomber sur la tête prochainement. En même temps, il n’était pas pressé… © Greg Rakozy/Unsplash

Michaël Perruchoud

Publié le 01.10.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Le mot de la fin

L’astéroïde Dimorphos s’en est pris une sévère sur le coin de la figure. Une sonde nommée Dart, qui avait effectivement tout d’une fléchette ou d’un suppositoire spatial, vient de faire 11 millions de kilomètres pour le frapper aussi précisément qu’un uppercut de Mohamed Ali. Les ingénieurs de la Nasa n’ont pas manqué leur cible et peuvent se congratuler.

Ils n’ont pourtant pas sauvé la Terre. Dimorphos tournait paisiblement autour d’un autre astéroïde, le bon gros Didymos, et ne menaçait rien ni personne. Oui, mais voilà, le jour où un rocher spatial pointera vraiment le bout de son nez dans le voisinage, mieux vaudra savoir comment le contrer plutôt que de subir un impact équivalent à 30 ou 100 bombes atomiques.

Et pour ce faire, modifier l’orbite d’

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11