La Liberté

Ce fantôme qui ne vous a plus quitté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La piscine, le terrain de jeu favori des enfants. Pour certains, elle laissera parfois des séquelles insoupçonnées. © Rajat Sarki/Unsplash
La piscine, le terrain de jeu favori des enfants. Pour certains, elle laissera parfois des séquelles insoupçonnées. © Rajat Sarki/Unsplash
Partager cet article sur:
02.07.2021

Angélique Eggenschwiler

Le mot de la fin

C’est arrivé l’autre jour à la piscine. Il avait onze, douze ans peut-être, il nageait dans le troisième couloir du bassin. Bien sûr que je l’ai remarqué, comment faire autrement? Le pauvre en avait le dos constellé.

Constellé de taches symétriques, des cercles plus sombres qui lui couvraient le corps de la nuque au coccyx comme à la sortie d’une séance de ventouses. Un groupe de gamins s’est alors approché en se poussant du coude. Ils le dévisageaient avec insistance en murmurant des «c’est dégueu» entrecoupés de ricanements.

Le jeune garçon a poursuivi sa brasse l’air de rien. Arrivé à l’autre extrémité du bassin, il est ressorti en quatrième vitesse et s’est précipité vers son linge pour s’en envelopper.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00