La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Aujourd’hui, vous claquez vos sous

Après tout, quoi de mieux qu’une petite séance de shopping pour se remonter le moral? © Jacek Dylag/Unsplash
Après tout, quoi de mieux qu’une petite séance de shopping pour se remonter le moral? © Jacek Dylag/Unsplash

Fred Bocquet

Publié le 21.05.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Le mot de la fin

Aujourd’hui, vous avez un petit coup de mou. Entre ces lendemains de pandémie qui ne chantent pas aussi joyeusement qu’on l’espérait, votre buis à l’agonie et l’inflation qui galope vent du cul dans la plaine, ça commence à faire beaucoup. Alors vous faites ce que vous faites toujours en cas de moral en berne: vous allez claquer vos sous.

Vous videz la bonbonnière contenant les thunes que vous thésaurisez pour une noble cause: une cabine individuelle dans l’Orient-Express, les temples d’Angkor, une aurore boréale, une nouvelle cuisine, et qui, eu égard aux mélancolies récurrentes, n’arrive jamais à se remplir. Le paiement sans contact n’a pas fait grossir votre magot, les pourboires des cyclistes livrant à l’heure, au péril de leur vie, le plat du jour de votre restau préféré l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté L’ère du totalitarisme de l’attention

    Le mot de la fin Vous saviez que vous pouviez désactiver les deux petits bidules bleus sur WhatsApp? Bien sûr que vous le saviez, comme toujours, j’arrive...
  • Petit miracle soudanais

    L’IMAGE DU JOURPubliées en 2020, les photos de plusieurs lions affamés dans un parc de Khartoum avaient fait le tour du monde. A l’origine de cette campagne,...
  • pictogramme abonné La Liberté Nous nous fichons du monde

    Le mot de la fin Patatras, le monde est cul par-dessus tête! Les crises suivent les tragédies, les événements déments accélèrent de profonds mouvements...
  • pictogramme abonné La Liberté Les six qui ont décrété que je vivrai

    Le mot de la fin Je suis gros comme une balle de tennis, accroché à ma matrice, et je sens bien que quelque chose ne va pas. Je pousse de travers.Quelque chose...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11