La Liberté

Au profit des plus riches!

Publié le 22.09.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

La suppression de l’impôt anticipé sur laquelle nous votons dimanche est purement et simplement un hold-up fiscal organisé par la grande finance et ses représentants majoritaires au Parlement fédéral. Ces derniers, avec à leur tête le PLR et l’UDC, partis emmenés par des milliardaires et multimillionnaires bien connus, tentent à nouveau de faire passer un cadeau fiscal pour les plus riches de ce pays et même de l’étranger.

Comme on s’en doute, les heureux destinataires se lèchent déjà les babines, alors que les gens normaux qui, comme vous et moi, ont un ou des comptes bancaires eux aussi normaux devront continuer à payer l’impôt anticipé! Selon le projet de suppression de l’impôt anticipé, ce dernier ne sera en effet supprimé que pour les obligations qui, par exemple, sont détenues, selon une étude sur le canton de Berne, par le 1% le plus fortuné de la population.

De plus, cet abandon partiel de l’impôt anticipé entraînerait des pertes fiscales réelles à hauteur de centaines de millions de francs au moins. De l’argent qui manquera alors très clairement pour les services publics, la formation et le social. Tout cela, à l’heure où les primes maladie vont connaître leur plus forte hausse depuis une décennie, sans parler du prix de l’énergie qui menace quasiment d’exploser ni de l’inflation qui, bien qu’encore contenue chez nous, est d’ores et déjà bien présente.

Ce sont là autant de raisons de dire non à la suppression de l’impôt anticipé, car elle ne profitera qu’aux plus riches de Suisse et d’ailleurs, et favorisera en plus l’évasion fiscale.

Fernand Quartenoud, Marsens

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • En temps de conflit, la vérité est la première victime

    En temps de conflit, la vérité est la première victime, la désinformation une arme largement utilisée. Je l’avais vérifié en visitant Tchernobyl en avril 1991,...
  • pictogramme abonné La Liberté Qu’allons-nous trouver aujourd’hui?

    Le mot de la fin Chaque mois de décembre, j’ai rendez-vous avec les portes du calendrier de l’Avent. Vous aussi? Accompagnez-moi, j’ouvre la première....
  • pictogramme abonné La Liberté Cauchemar américain

    Premier roman » Leila Mottley n’a que 19 ans quand sort aux Etats-Unis Arpenter la nuit, son roman social haletant sur une jeune femme noire qui tente...
  • pictogramme abonné La Liberté Le sport, une religion

    Arnaud Dudek » Avec son prénom de vainqueur, Victor est un adolescent qui a trouvé sa vocation dans la discipline rare du triple saut. L’écrivain Arnaud Dudek...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11