La Liberté

La peur saisit Hong Kong

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
25.07.2021

Un an après l’entrée en vigueur d’une loi liberticide, la cité portuaire a changé de fond en comble

Julie Zaugg, Hong Kong

Monde » Lorsque Lee Chun-wai s’est fait élire au conseil de district de Yuen Long, une banlieue de Hong Kong, en novembre 2019, il n’avait aucune expérience politique. Porté par un raz-de-marée électoral en faveur du camp prodémocratie, il a fait partie d’une nouvelle génération de politiciens locaux qui a accédé au pouvoir dans le sillage du mouvement de contestation de 2019.

Il s’est aussitôt attelé à ses tâches avec entrain, prenant la présidence d’un comité dédié à l’économie locale de ce quartier ouvrier et multipliant les motions pour introduire un parc destiné aux chiens, interdire les pétards du Nouvel-An chinois ou créer des lignes de bus vers l’aéroport. Mais le 11 juillet dernier, le jeune homme fluet aux cheveux bouclés donnait sa démis

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00