La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Analyse: Werner Salzmann met son grain de sel dans la course à la succession

L’annonce de la candidature de Werner Salzmann donne un nouvel élan au débat autour des potentiels prétendants au poste d’Ueli Maurer. Place aux spéculations!

Philippe Castella

Publié le 07.10.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Après une pluie de désistements durant une semaine, l’UDC tient enfin son premier candidat dans la course à la succession d’Ueli Maurer au Conseil fédéral. Comme souvent, c’est un outsider qui se découvre en premier: le sénateur bernois Werner Salzmann vient mettre son grain de sel dans cette campagne. A défaut d’être un ténor, c’est un parlementaire solide.

Son principal fait d’armes, c’est d’avoir réussi là où des plus capés ont échoué, comme Adrian Amstutz en 2011 et Albert Rösti en 2015. En 2019, il récupérait dans l’escarcelle de l’UDC un siège bernois au Conseil des Etats, battant au passage la présidente d’alors des Verts Regula Rytz.

Embarrassant pour Rösti

Son principal fait d’armes, c’est d’avoir réussi là

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11