La Liberté

07.05.2021

Zoug gagne son 2e titre de champion en dominant Genève

Grégory Hofmann monstrueux pour aller décrocher ce 2e titre zougois © KEYSTONE/URS FLUEELER
Grégory Hofmann monstrueux pour aller décrocher ce 2e titre zougois © KEYSTONE/URS FLUEELER
Partager cet article sur:
07.05.2021

Zoug a conquis son 2e titre de champion de Suisse après celui décroché en 1998. Les joueurs de Dan Tangnes se sont imposés 5-1 pour enlever la série 3-0.

Et soudain Grégory Hofmann a allumé les fusées de ses patins. A la 49e minute et alors que les Zougois attendaient de récupérer Kovar, le Jurassien bernois a flairé le bon coup. Des coups de patins rageurs pour prendre de vitesse Le Coultre et Karrer et inscrire le 2-1 face à un Daniel Manzato impuissant.

Considéré comme l'un des meilleurs attaquants évoluant en Suisse et doté d'une vitesse folle, l'avion de chasse de l'EVZ a pris le relais de son compère Dario Simion pour offrir ce titre aux Alémaniques. Car en plus de ce but exceptionnel, Hofmann a inscrit le 1-0 à la 24e. De manière assez incompréhensible, le Jurassien bernois a pu s'y reprendre à trois fois devant Manzato pour glisser le puck au bon endroit. En la circonstance, Simon Le Coultre a laissé beaucoup trop de marge au numéro 15 zougois. Avec ses deux réussites, Hofmann a réussi son 25e doublé en National League.

Et 18 secondes après son rush, c'est lui qui a servi Diaz dont le lancer de la bleue a pu trouver Klingberg pour une habile déviation. Autant dire que dès ce moment-là, Genève a arrêté d'y croire.

Les Aigles avaient pu égaliser à la 39e sur un power-play enfin percutant. Et comme souvent ces derniers temps, c'est Henrik Tömmernes, pourtant malmené par les Alémaniques durant cette finale, qui a pu battre Leonardo Genoni (qui gagne son 6e titre!). Le Suédois s'est "fait justice" puisque c'est lui qui avait été la victime de Jan Kovar, coupable d'une mise en échec contre la bande. Le top scorer tchèque a dû passer un peu moins de douze minutes sur le banc des pénalités, étant donné qu'il a écopé d'une méconduite.

C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles Zoug a eu de la peine à retrouver son jeu au début du troisième tiers. Et puis Hofmann a enclenché ses fusées...

Leader incontesté et incontestable de la saison régulière, Zoug fait un superbe champion. Déjà solide la saison dernière, mais privé de play-off en raison de la pandémie, le club du millionnaire Hans-Peter Strebel a fait tout juste. Ce titre salue aussi le travail fantastique de l'entraîneur Dan Tangnes.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00