La Liberté

22.04.2021

Verts fribourgeois: Sylvie Bonvin-Sansonnens pour le Conseil d'Etat

Sylvie Bonvin-Sansonnens, présidente du Grand Conseil fribourgeois cette année, tentera en novembre de regagner le siège perdu par les Verts en mars 2018 après la démission de Marie Garnier (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Sylvie Bonvin-Sansonnens, présidente du Grand Conseil fribourgeois cette année, tentera en novembre de regagner le siège perdu par les Verts en mars 2018 après la démission de Marie Garnier (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
22.04.2021

Les Verts fribourgeois ont choisi Sylvie Bonvin-Sansonnens, 49 ans, pour défendre leurs couleurs lors des élections au Conseil d'Etat du 7 novembre. Présidente du Grand Conseil cette année, elle avait échoué à se faire élire au gouvernement en 2018.

Unique candidate à la candidature au sein du parti, Sylvie Bonvin-Sansonnens a été élue jeudi soir à l'occasion d'une assemblée générale des Verts Fribourg tenue en ligne. Domiciliée dans la Broye, ancienne journaliste devenue agricultrice dans le bio, elle tentera une deuxième fois d'atteindre l'exécutif cantonal.

Sylvie Bonvin-Sansonnens avait en effet brigué en mars 2018 un siège au Conseil d'Etat lors de la succession de la démissionnaire et collègue de parti Marie Garnier. Elle était arrivée troisième du premier tour, derrière la conseillère nationale PS Valérie Piller Carrard et le PLR Didier Castella, ce dernier étant élu au 2e tour.

Liste commune

Cette fois, les Verts fribourgeois entendent bien faire fructifier la vague qui les porte depuis octobre 2019, avec l'élection au Conseil national de Gerhard Andrey. Il y a eu ensuite les élections communales du 7 mars dernier où le parti a placé l'une ou l'un de ses candidats dans les exécutifs de Fribourg, de Bulle, d'Estavayer et de Marly.

Pour les élections au Conseil d'Etat, les Verts sont intéressés à faire liste commune avec la gauche, a indiqué le coprésident de la formation Julien Vuilleumier à Keystone-ATS. Les discussions sont en bonne voie, a-t-il précisé.

Toujours jeudi soir, les Verts fribourgeois ont choisi Bettina Beer-Aebi pour assumer dorénavant la coprésidence du parti avec Julien Vuilleumier. Elle remplace Mirjam Ballmer, députée au Grand Conseil et élue le mois dernier au Conseil communal de la ville de Fribourg.

Au-delà, les élections cantonales du 7 novembre s'annoncent très ouvertes. En particulier pour le gouvernement, après le retrait de la course du socialiste Christian Levrat, conseiller aux Etats et ancien président du PSS. Le Gruérien a finalement préféré prendre la présidence de La Poste au lieu d'essayer de succéder à Anne-Claude Demierre.

Course déjà lancée

A gauche, le PS devrait présenter trois candidats, alors qu'il compte pour l'heure deux élus au Conseil d'Etat. La liste des prétendants, à confirmer le 26 mai, comprend en l'état le sortant Jean-François Steiert, Valérie Piller Carrard, qui retente le coup, ainsi qu'Alizée Rey, la présidente du parti cantonal.

A droite, le Centre (ex-PDC) a d'ores et déjà lancé un ticket à trois avec les deux sortants Jean-Pierre Siggen et Olivier Curty ainsi que la nouvelle venue Luana Menoud Baldi. Quant au PLR, il présentera deux candidats, le ministre sortant Didier Castella et le député Romain Collaud.

La semaine passée, les Vert'libéraux ont annoncé vouloir se lancer dans la bataille avec deux candidats, Irene Bernhard et Loris Grandjean. De son côté, l'assemblée cantonale de l'UDC déterminera son choix le 20 mai, sachant pour l'instant que les députés Gilberte Schär et Philippe Demierre sont candidats à la candidature.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00